TetiereVillage.jpg

Les évènements marquants de Saint Pierre la Palud de 1900 à 2000




N°2 (1906-1923)


Extraits du Bulletin Municipal de St Pierre la Palud Année 2000.
Crédits photos : successeurs de Mr Delorme, FR3, Musée de la Mine
Aide de Mrs M. Berthaud et A. Colomb


Quels ont été le ou les principaux évènements de chaque année du dernier siècle ?

1906 :

St Pierre compte 1263 habitants (soit 381 ménages) dont les 3/4 sont attachés à  la mine de pyrite.
Les ouvriers sont partagés en 2 catégories : les ouvriers du jour (qui sont payés à  la journée) et les  ouvriers du fond (qui sont payés à  la tâche).
A l'exploitation proprement dite sont joints divers services : service médical, "pension alimentaire"  (magasin et réfectoire), caisse d'économie, caisse de retraite, etc. ...

Evt2-1.jpg


Création d'une classe enfantine publique (Fondation Lucie MANGINI) dans l'immeuble donné à  la  commune.


1910 :

Projet de construction d'un groupe scolaire au Grésigny.


1911 :

"L'Energie Industrielle" fournit l'éclairage électrique à  la commune, ce qui est bien loin de signifier  que chacun peut faire jaillir la lumière en appuyant sur un bouton !
Gratuité complète de l'école : la commune espérant ainsi favoriser la fréquentation défectueuse,  surtout du coté des garçons.

Evt2-2.jpg

1913 :

Parution de la monographie sur St Pierre la Palud écrite par M. LEPIN instituteur.
[Voir l'article]

Monographie_JalLEPIN_COUV.jpg

1914 :

Décès de Mme Vve MANGINI.


1914-1918 :

1ère guerre mondiale.
[Voir l'article]


1919 :

 Jean JARD (ancien régisseur de F. Mangini) est élu maire.


1921 :

 Donation à la Mairie de la collection de Pierre Marin COLOMB (suite à son décès). Ces ouvrages sont en Mairie.


1923 :

Inauguration du groupe scolaire, décidé en 1901, mais retardé par la guerre. 
En Avril , entrée en fonction de Mr Stéphane PLUVY comme directeur de l'école des garçons et secrétaire de Mairie, après le décès de Mr LEPIN.
Aménagement des classes du nouveau groupe scolaire.
En août éléction du nouveau maire Mr Joseph NICOLAS.

Evt2-3.jpg


Article déjà publié le 2009-10-07